This website requires JavaScript.

Devenez un Insider pour partager vos pronostics avec vos amis !

question
Messi fait-t-il vraiment moins bien que Maradona en Sélection ?

xXx
03-07-2019 18:20  


L'Argentine a été éliminée face au Brésil en demi-finales de la Copa América et Leo Messi ne pourra toujours pas célébrer un titre avec son pays, ce qui a de nouveau ouvert le débat de toujours entre le joueur du Barça et Maradona.

Le football est fait d'étape, de hauts et de bas. Il est clair qu'aujourd'hui, l'Argentine n'est plus aussi puissante que par le passé. Malgré un bon match face au Brésil, l'Albiceleste' a fini par craquer et Leo Messi ne pourra pas soulever le trophée tant désiré.

Une fois de plus, il sera comparé à Diego Armando Maradona, qui lui a réussi à ramener une coupe à la maison avec sa Sélection, mais pas autant que l'on pourrait penser.

Le Mondial de Mexico reste le chef d'oeuvre ultime de Maradona, lors duquel il a mené son équipe jusqu'en finale et à la victoire finale face à l'Allemagne. Mais, qu'a-t-il fait de plus avec le maillot 'albiceleste' ?

Ses trois autres participations en Coupe du Monde se résument à une élimination au deuxième tour - et une expulsion - en Espagne 1982, un titre de vice-champion du monde en Italie (1990) et une élimination en huitièmes de finales en 1994, aux États-Unis. Un titre, une finale et deux éliminations par la petite porte.



Messi, pour sa part, a aussi joué quatre Coupes du Monde jusqu'à présent. En Allemagne 2006, il a subi depuis le banc l'élimination aux tirs au but face à l'Allemagne en quarts de finale, dans un match où Pekerman ne l'avait même pas fait jouer une minute. En 2010, Messi a de nouveau été quart-de-finaliste, en Afrique du Sud.

Avec Maradona sur le banc, justement, il a vu l'Allemagne être supérieure à Argentine, l'éloignant d'un titre qu'il a frôlé en 2014 avec Sabella. Il avait alors marqué quatre buts et mené l'Argentine vers la finale, mais Götze avait puni le manque de réalisme des Argentins en prolongation. La dernière élimination, face à la France en huitièmes de finale en Russie, a refermé temporairement le bilan de Messi à une finale, deux quarts de finale et un huitième de finale.



Meilleur en Copa América

En Copa América, le 'Blaugrana' n'a pas non plus pu célébrer un titre, malgré des bonnes statistiques globales. Maradona n'y est pas non plus arrivé.

Maradona a disputé trois Copas América. La première, en 1979, où l'Argentine - championne du monde en titre - était éliminée dès le début de la compétition, sans que la jeune promesse ne puisse l'éviter. Huit ans plus tard, en 1987, l'Argentine terminait quatrième, avec quatre matches et trois buts du Dieu argentin. Enfin, en 1989, pour sa dernière participation, il a joué six matches, n'a pas marqué le moindre but et a terminé troisième de la compétition.

Ce qui compte en football, ce sont les titres. Et Messi n'a pas remporté la Copa América, mais fait mieux que Maradona. En 2007, Messi et l'Argentine sont arrivés en finale au Vénézuela, mais ont été défaits par le Brésil. L'édition de 2011 a été la pire pour Messi. En Argentine, l'Albiceleste' est tombée en quarts de finale.

En 2015 et 2016, le joueur de Rosario a mené l'Argentine vers deux finales consécutives, les deux face au Chili. Lors des deux matches, le Barcelonais a perdu aux tirs au but. Enfin, en 2019, l'Argentine a été éliminée en demi-finalesface au Brésil.

Messi et Maradona ont tous les deux remporté le Mondial U20, en 1979 et en 2005, mais les Jeux Olympiques de Pékin en 2008 permettent au joueur du Barça d'égaler (un peu) le palmarès de Maradona. En football, le titre olympique n'est pas autant valorisé que dans d'autres sports, où il peut être vu comme le Graal absolu.

Avec des statistiques de buts deux fois meilleures que celles de Maradona, Messi ne parviendra tout de même pas à échapper aux critiques des supporters argentins tant qu'il n'aura pas soulever un trophée avec l'Albiceleste'. En 2022, il aura 35 ans, mais la saison prochaine il aura la (dernière) possibilité de faire taire définitivement les critiques. Une nouvelle Copa América se profile à l'horizon, pour mettre fin à l'éternel débat ?

Image

Les Affiches